Le concept TIG Brush®...

POURQUOI NETTOYER DES SOUDURES ?

Les deux principales raisons du nettoyage des soudures inox sont esthétiques et techniques. La raison esthétique est simple à comprendre, c’est pourquoi nous allons nous concentrer sur l’aspect technique.

1. Que se passe-t-il au moment du soudage de l’inox
Au moment du soudage de l’inox, la chaleur intense générée entraîne une diminution de la teneur en chrome, ce qui fait qu’un dépôt riche en fer s’accumule autour de la soudure.

La forte concentration de fer en surface, alliée aux hautes températures de soudage, font que le fer s’oxyde immédiatement. Cela entraîne une décoloration bleue et marron caractéristique autour de la soudure. La zone décolorée se corrode facilement, car elle ne contient pas suffisamment de chrome pour protéger le métal.

La TIG Brush® a été conçue pour retirer rapidement les oxydes décolorés et pour passiver la surface sous-jacente, sans altérer l’apparence et le fini du métal. Les fonctionnalités permettant à la TIG Brush® de réaliser rapidement cette tâche de manière sûre sont expliquées ci-dessous.

2. Pourquoi laTIGBrush®?
La TIG Brush® comprend une brosse à travers laquelle passe un courant électrique. La brosse est trempée dans un liquide de nettoyage, puis appliquée sur les zones à nettoyer. Le liquide est conçu pour supprimer les traces d’oxyde de fer résultant du soudage.

La brosse est conçue pour convertir le courant électrique en températures élevées, surtout aux extrémités des soies. Alors que le liquide est inoffensif à température ambiante, la brosse chauffe le liquide jusqu’à une température élevée, à laquelle celui-ci devient beaucoup plus actif. Cela entraîne une action chimique accélérée à la surface de l’inox.

Contrairement à la pâte décapante, les ingrédients actifs du liquide de nettoyage ne sont pas fondamentalement dangereux pour la santé de l’opérateur et, s’il est utilisé correctement, ce liquide n’est pas toxique pour l’environnement.

3. L’action chimique–Action
Les marques bleues et marron qui résultent du soudage sont des oxydes de fer et des oxydes ferriques. Les couches d’oxyde de fer sont assez faibles, et la température à laquelle la TIG Brush® fonctionne brise rapidement les oxydes de fer.

Les ions ferriques résultant de cette opération forment une solution avec le liquide, solution dans laquelle ils sont emprisonnés (ils y sont bloqués, afin de ne pas reformer d’oxydes). Une fois la TIG Brush® retirée de la zone de travail et le liquide essuyé, la surface de l’inox se trouve exempte d’ions et d’oxydes ferriques.

4. L’action chimique–Passivation
Les oxydes de fer ne protègent pas très bien les surfaces métalliques de la contamination. C’est pour cette raison que toutes les zones décolorées commencent à se corroder rapidement après le soudage, même après avoir été nettoyées. Afin d’éviter cette corrosion, la surface métallique doit être
« passivée ».

Lorsque la TIG Brush® retire la couche d’oxyde de fer, le métal riche en chrome se trouvant en-dessous est mis à nu. La forte température de la TIG Brush® entraîne une rapide oxydation du chrome, ce qui forme une couche d’oxyde de chrome à la place de la couche d’oxyde de fer. Le processus de formation de la couche d’oxyde de chrome s’appelle la « passivation ».

5. Pourquoi ne pas utiliser une autre méthode?
Les deux méthodes traditionnelles de nettoyage de l’inox sont la pâte décapante et l’abrasion mécanique. Ces deux méthodes posent des problèmes lorsqu’elles sont utilisées pour nettoyer l’inox.

La pâte décapante contient deux acides très puissants, qui rongent la surface de l’inox. Ce processus s’appelle le « décapage » et endommage la surface de l’inox. Bien que la pâte décapante supprime la décoloration de l’oxyde de fer, la surface métallique est laissée sans couche d’oxyde, ce qui peut permettre à des éléments contaminants de former de la rouille. C’est pourquoi il est nécessaire d’effectuer une opération séparée de « passivation ». À cause des types d’acides utilisés, la pâte décapante pose un grave danger pour la santé de l’opérateur. De plus, elle est nocive pour l’environnement.

L’abrasion mécanique, par définition, use ou gratte la surface de l’inox en utilisant une méthode de finition ou d’autres méthodes mécaniques. Le processus retire les couches d’oxyde de fer, mais modifie ou endommage également le fini du métal. Ici aussi, cette méthode ne passive pas le métal, et d’autres processus sont nécessaires pour protéger la surface de l’inox. Les brosses abrasives et métalliques contiennent également des agents contaminants qui aggravent la situation.

Les machines conventionnelles à électrolyse utilisant des chaussons de nettoyage - c’est une bonne idée
encore largement utilisée ; cependant, en raison de la chaleur relativement basse générée, la couche passive n’est pas restaurée au fur et à mesure du nettoyage et le problème fondamental de ces machines est que les chaussons de nettoyage s’usent très rapidement et que l’électrode entre alors facilement en contact avec la pièce de travail, ce qui cause un point de soudure noir très difficile à supprimer.

6. Conclusion
La TIG Brush® est une manière sûre et efficace de nettoyer une surface en inox, surtout après le soudage. Cette brosse a été conçue pour retirer rapidement les marques bleues et marron d’oxyde de fer sans altérer le fini de la surface du métal.

TIG Brush® passive également le métal pendant cette même opération, ce qui offre un résultat complet très rapidement. Le liquide utilisé avec la TIG Brush® est activé à hautes températures et il est donc relativement sûr pour l’opérateur et pour l’environnement, dans des conditions normales. 

 

Regardez la vidéo ci-dessous pour un utilisateur d'entendre ce que son expérience avec la TIG Brush®